Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

longue mémoire

  • De l'Océan, Pythéas

      "Il était philosophe, astronome, mathématicien, géographe et capitaine de navire. Il était surtout grand conteur." - Charles Maurras, Le Repentir de Pythéas, texte paru dans L'Ermitage, vol. 4, janvier-juin 1892, p. 1-7.

     

     

    Le voyage entrepris par Pythéas au quatrième siècle avant notre ère montra aux Européens la longue parenté qui les unissait de la Méditerranée aux terres les plus septentrionales de notre continent.  Aujourd’hui on reste fasciné lorsque, à la lecture de ces lignes, on peut contempler les persistances de l’esprit européen, vision du monde comme mode de vie. Persistances témoignant de la puissance de volonté animant les fils et filles de Borée qui, malgré les affronts du temps et de l’histoire, surent rester eux-mêmes, contre vents et marées… Pythéas incarne lui-même cette éthique et cette soif d’aventure qui le portent lui et tant des nôtres au-delà des mers et de l’Océan, afin d’y explorer l’inconnu et de retrouver ce que nous sommes.

     

    Gaspard Valènt, pour le SOCLE

    La critique positive de De l'Océan au format .pdf

     

    Lire la suite

  • Ainsi parlait Zarathoustra, de Friedrich Nietzsche

    Détruire les vieilles tables de la modernité et retourner à notre plus longue mémoire, tel est l'enseignement que Nietzsche nous livre à travers « Ainsi parlait Zarathoustra ». Sorte de bréviaire pour les Européens post-chrétiens qui refusent de sombrer dans le nihilisme et la mollesse, l'ouvrage a pour but ultime le réveil spirituel et politique de l'Europe. Les chrétiens eux-mêmes, pour peu qu'ils soient des Européens sincères, y trouveront de quoi nourrir leur réflexion, en vérifiant comment s'écarter par leurs actes du portrait souvent caricatural qui est dressé de leurs coreligionnaires.

     

    Hans Abgrall pour le SOCLE

     La critique positive de Ainsi parlait Zarathoustra au format .pdf

     

    Lire la suite

  • Histoires - Livre IV: Melpomène, par Hérodote

    L'étude du livre IV d'Hérodote nous montre que la notion d'Europe, tant d'un point de vue géographique qu'ethnique est déjà pertinente au Ve siècle avant notre ère. Nous verrons également que l'Oural, loin d'être une frontière arbitraire de l'Europe, sépare l'Europe de l'Asie lorsque l'on considère les peuples qui y vivent de part et d'autre.

     

    Structure de l’œuvre: Nous avons divisé notre critique positive en trois parties, assez simplement géographiques. Melpomène traite principalement de la résistance du peuple scythe contre l'envahisseur perse. Notre première partie étudiera donc ce peuple, ses origines, ses coutumes et sa religion. Notre deuxième se penchera sur les peuples situés à l'Ouest des Scythes : Gètes, Cynètes et Hyperboréens. Enfin, notre dernière partie sera consacrée aux nombreux peuples européens situés à l'Est des Scythes.

     

    Gaspard Valènt, pour le SOCLE

    La critique positive de Melpomène au format .pdf

     

    Lire la suite

  • Le Barzhaz Breizh, chants populaires de Bretagne

    Le Barzhaz Breizh (Bardit de Bretagne) est une compilation de chants épiques, populaires et religieux du peuple de Basse-Bretagne, c'est-à-dire de la moitié ouest de la péninsule armoricaine, où la langue celtique bretonne s'est établie et conservée. Ce recueil a eu un rôle majeur dans la renaissance de l'identité bretonne, et est donc une source d'inspiration forte pour tous ceux qui agissent en faveur du réveil de la conscience européenne.

     

    Hans Abgrall pour le SOCLE

    La critique positive du Barzhaz Breizh au format .pdf

     

    Lire la suite

  • Histoire et Tradition des Européens, de Dominique Venner

    Dominique Venner nous dit dans le chapitre 1 : « Qu'est-ce que notre tradition ? Les Européens portent-ils des principes de régénération et de renaissance ? Est-il possible de rester soi-même en dépit de la confusion ambiante ? Telles sont les interrogations qui animent ce livre ». On ne saurait mieux résumer ici l'ambition de Histoire et tradition des Européens, 30 000 d'identité 1 que Dominique Venner traduit par « une métaphysique de l'histoire, une recherche des valeurs qu'elle révèle ».

     

    Structure de l’œuvre : Ce livre suit selon Venner une « spirale logique » et non une progression linéaire. L'axe de rotation qui s'en dégage constitue les valeurs européennes dont la permanence dans le temps permettra au lecteur, au gré des pages, de converger vers elles.

     

    Gwendal Crom, pour le SOCLE

    La critique positive de Histoire et Tradition des Européens au format .pdf

     

    Lire la suite