Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

contrat social

  • La Désobéissance Civile, de Henry David Thoreau

    La désobéissance civile est un pamphlet politique, écrit par l’essayiste et philosophe Henry David Thoreau (1817-1862) et publié en 1846. Concerné par la question des rapports entre les individus et l’Etat, Thoreau dénonce ici les méfaits des gouvernements sur le peuple au travers de leurs structures et des dispositions qu’ils prennent. Il illustre naturellement son propos en prenant comme exemple le gouvernement américain de son temps, alors pris dans les houleux débats autour de la question de l’abolition de l’esclavage. Comme le souligne Guillaume Villeneuve, la désobéissance civile se place dans la lignée du Discours de la Servitude Volontaire d’Etienne de La Boétie, qui soulevait déjà au XVIe siècle la problématique de la légitimité de l’Etat dans les fonctions que la société lui confère4. On ne manque pas de rappeler ici l’intemporalité de l’œuvre, cette-dernière ayant en effet influencée la conduite politique de certains de ses célèbres lecteurs du XXe siècle : Tolstoï, Gandhi ou Soljenitsyne se réclamèrent tous à des degrés divers de cette résistance passive et non-violente chère à Thoreau. 

     

    Vaslav Godziemba, pour le SOCLE

    La critique positive de La Désobéissance Civile au format .pdf

     

    Lire la suite