Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tradition païenne - Page 5

  • Théorie de la propriété, de Pierre-Joseph Proudhon

    Maurras disait : « Je ne dirai jamais lisez Proudhon à qui a débuté par la doctrine réaliste et traditionnelle, mais je n'hésiterai pas à donner ce conseil à quiconque ayant connu les nuées de l'économie libérale ou collectiviste, ayant posé en termes juridiques ou métaphysiques le problème de la structure sociale, a besoin de retrouver les choses vivantes sous les signes sophistiqués ou sophistiqueurs ! Il y a dans Proudhon un fort goût des réalités qui peut éclairer bien des hommes ».   Étant donnée la forte carence en textes économiques chez les penseurs attachés à l'héritage européen, et surtout le fait que toute notre génération a uniquement « connu les nuées de l'économie libérale ou collectiviste », l'analyse traditionnelle et critique de ses théories économiques semble être un antidote indispensable. Il faut aussi prendre en compte les origines rurales de Proudhon, son éducation traditionnelle, sa défense de l'artisanat et de la paysannerie, de la structure familiale, etc. Son univers mental et culturel est clairement celui de la société pré-industrielle, avant que la domination des idéologies n'étende sa chape de plomb sur le monde de la pensée.

     

    Hans Abgrall, pour le SOCLE

     

    Lire la suite

  • Sveinbjörn Beinteinsson: la longue mémoire du Nord

    Le peuple des campagnes a toujours cru en la Nature

    Sveinbjörn Beinteinsson

     

    Sveinbjörn Beinteinsson (1924-1993) fut un éleveur, un poète et un chef religieux islandais qui a durablement marqué son pays, et plus largement le néopaganisme germano-scandinave à travers le monde. Sa ténacité a fondé un mouvement de renaissance des traditions religieuses de son peuple, et les conséquences de ses engagements continuent encore de se déployer à travers le monde.

     

    Lire la suite

  • Contre l’Europe de Bruxelles, Fonder un Etat européen, de Gérard Dussouy

    Professeur émérite à l’université de Bordeaux, Gérard Dussouy est un géopoliticien agrégé de géographie et docteur en économie. Parmi ses ouvrages, on retiendra son Traité de relations internationales1 en trois tomes. Européiste convaincu, c’est-à-dire fervent défenseur de la constitution d’un véritable Etat européen, Dussouy fournit avec Contre l’Europe de Bruxelles, Fonder un État européen 2  une synthèse efficace de l’absolue nécessité de cette idée.

    Structure de l’œuvre : L’ouvrage est divisé en cinq parties. Sont d’abord analysées les menaces internes à l’Europe (démographiques avec le vieillissement des populations européennes et l’immigration de masse, et économico-industrielles par la désindustrialisation et l’endettement des États: chapitre I). Gérard Dussouy aborde ensuite les menaces externes, c’est-à-dire relevant de l’actuelle reconfiguration géopolitique internationale (chapitre II). Il montre alors que le centre de gravité économique mondial se déplace inexorablement de l’Occident (Europe + États-Unis) vers le Pacifique-Nord (dominé par les super-États (sub)continentaux comme les États-Unis et la Chine qui finiront par être rejoints par l’Inde, le Brésil et la Russie entre autres). Et à ces menaces d’ordre continental (internes comme externes), on ne pourra apporter qu’une réponse continentale. De fait, à la puissance de ces États (sub)continentaux, on ne pourra opposer qu’un État d’échelle continentale également, un État européen. Cette nécessité implique dès lors de démontrer en quoi l’actuelle Union Européenne n’est pas cet État (chapitre III) et la forme qu’il devrait prendre s’il était véritablement porté par les indissociables notions de puissance et de souveraineté (chapitre IV). Les conditions qui permettront la fondation de cet authentique État européen sont enfin abordées dans le chapitre V (émergence d’un noyau dur pro-européen et choc systémique par la convergence des catastrophes qui aboutira à une prise de conscience généralisée des Européens).    

     

    Gwendal Crom, pour le SOCLE

    La critique positive de Contre l'Europe de Bruxelles, Fonder un État européen au format .pdf

     

    Lire la suite

  • Pour un Etat Européen, Interview de Gérard Dussouy

    A l'occasion de la sortie prochaine d'une critique positive de Contre l'Europe de Bruxelles, Fonder un État européen, nous avons interviewé son auteur le professeur Gérard Dussouy. Partisan d'un État européen supranational, Gérard Dussouy revient pour le SOCLE sur les raisons qui le poussent à appeler au dépassement de l’État-nation tel que nous le connaissons aujourd'hui. C'est également l'occasion pour lui de nous livrer son analyse de l'actualité géopolitique (TAFTA, crise ukrainienne) et de rappeler, comme Dominique Venner qui a réalisé la préface de son ouvrage, que le destin des Européens se joue ici et maintenant.

     

    Lire la suite

  • Colloque 2016 de l'Institut ILIADE

     

    Face à l'assaut migratoire, le réveil de la conscience européenne


     

    Retrouvez toutes les interventions du colloque en vidéo